Street of Rage 2 : Megadrive

streets-of-rage-2-megadrive-avis

Street of Rage 2 est le deuxième d’une triade admirative et surtout il fait partie de l’un des élites de la célèbre Megadrive. C’est aussi l’un des plus grands beat’em all du siècle. Si vous aimez ce genre de jeux, je vous recommander d’aller découvrir ce site: http://arcade-gameover.com/.

Synopsis du jeu

Dans Street of rage 2, il y a le retour en force de Mr.X, celui qui a été dans le premier opus et qui prend la décision de kidnapper Adam, un des héros de la première saga. Bien entendu que Blaze et Axel ne sont pas d’accord avec cela et reçoivent même de l’aide de Skate qui n’est autre que le petit frère d’Adam, ainsi que l’aide de Max qui est le lutteur gonflé aux stéroïdes de la bande.

Le jeu

Nous avons là, 4 personnages disponibles dans cette suite de Street of rage avec les nouveaux venus qui ont tout autant leurs spécialités que Blaze et Axel. Sammy sur ses rollers, rapide et mobile ; Max qui est puissant mais lent. Évidemment, pour les connaisseurs, Blaze et Axel restent un choix classique, et mieux conseillé pour les débutants. Dès que l’on entre dans le jeu, on aperçoit une grande différence entre le premier et ce second opus. Avec ce dernier, la couleur flashy est au rendez-vous avec des rues plus funs qui pètent la bonne humeur. Par rapport au premier opus, celui-ci est plus vif. Des ninjas, des motards avec des barres de fer, des karatékas sont les nouveaux vilains de l’opus mais on retrouve toujours les dominatrices, punk, et loubards qui étaient déjà dans Street of Rage 1. Pour ce qui est de la musique, on a de la techno, fini le rythme jazz du précédent opus. Ce second volet nous offre une gamme de coups amplifiée qui nous donne beaucoup plus d’alternatives, d’où la simplicité du jeu. Pour avoir un peu de compétition, il est mieux de jouer en mode hard si l’on veut avoir des mini boss. Il y a également le mode Mania, sans oublier les modes classiques qui sont le mode 2 joueurs et le mode duel. Street of Rage 2 est un jeu distrayant, original mais pas plus que son aîné. Avec ses énormes sprites, ses nuances de couleurs très vives, de multiples adversaires, ses effets spéciaux, le jeu essaye de détrôner son prédécesseur mais au lieu de cela, je trouve que les deux opus sont complémentaires. Dans la saga de Street of Rage, chaque nouvelle aventure est différente, et ne se succède pas à la précédente mais plutôt elle est comme une option. Ce second volet permute alors le côté obscure, terne et la particularité du premier avec un design plus teinté, de nombreux personnages, et une adresse technique assez surprenante. Malgré cela, Street of rage 1 n’est pas pour autant désuet. En effet, les deux opus se complètent superbement bien.

En fait, la saga de Street of rage est l’une des sagas de jeux vidéo que j’apprécie le plus. Parmi les beatem’all, c’est celui qui m’attire le plus.

street-of-rage-megadrive